Chapitre 12. Compilateur et outils

SystemTap

SystemTap est un outil de traçage et de vérification qui permet aux utilisateurs d'étudier et de suivre minutieusement les activités du système d'exploitation (notamment le noyau). Il fournit des informations similaires à la sortie d'outils tels que netstat, ps, top, et iostat ; cependant, SystemTap est conçu pour fournir davantage d'options de filtrage et d'analyse sur les informations collectées.

Dans Red Hat Enterprise Linux 6.2, SystemTap est mis à jour à la version 1.6, fournissant ainsi :
  • Les modules de noyau avec un tiret ("-") inclus dans leurs noms, tel que i2c-core, sont maintenant gérés correctement.
  • process.mark prend maintenant $$parms en charge pour lire les paramètres de vérification.
  • L'opération de SystemTap compile-server et client est simplifée et améliorée :
    • compile-server peut mettre en cache les résultats de construction des scripts pour une performance améliorée.
    • compile-server et client communiquent des informations de version d'échange pour ajuster le protocole de communication de manière appropriée et utiliser la version du serveur la plus récente possible.
    • Suppression des outils dépréciés : stap-client, stap-authorize-server-cert, stap-authorize-signing-cert, stap-find-or-start-server et stap-find-servers.
  • Pour l'exécution à distance, la fonctionnalité --remote USER@HOST peut maintenant être spécifiée de multiples fois et construira automatiquement le script pour un des configurations de noyau et d'architecture distinctes, puis l'exécutera sur toutes les machines nommées à la fois.
  • L'utilitaire staprun permet maintenant à de multiples instances du même script d'être exécutées en même temps.