Menu Close

Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

3.5. Configuration FTP

Le protocole de transfert de fichiers (FTP de l'anglais File Transport Protocol) est un ancien protocole multiports complexe qui présente un ensemble de défis distincts à un environnement en clusters. Pour comprendre la nature de ces défis, vous devez d'abord comprendre quelques éléments clés à propos du fonctionnement de FTP.

3.5.1. Comment fonctionne FTP

Avec la plupart des autres relations client-serveur, la machine client ouvre une connexion avec le serveur sur un port particulier et le serveur répond ensuite au client sur ce port. Lorsqu'un client FTP se connecte à un serveur FTP, il ouvre une connexion avec le port de contrôle FTP 21. Ensuite, le client indique au server FTP s'il faut établir une connexion active ou passive. Le type de connexion choisi par le client détermine la façon dont le serveur répond et les ports sur lesquels la transaction se produira.
Les deux types de connexions de données sont :
Connexions actives
Lorsqu'une connexion active est établie, le serveur ouvre une une connexion pour permettre le transfert des données sur le client ("data connexion") à partir du port 20 vers un port élevé sur la machine client. Toutes les données provenant du serveur sont ensuite passées à travers cette connexion.
Connections passives
Lorsqu'une connexion passive est établie, le client demande au serveur FTP d'établir un port de connexion passif, qui peut être n'importe quel port supérieur à 10 000. Le serveur se lie ensuite à ce numéro de port élevé pour cette session particulière et relaie ce numéro de port au client. Le client ouvre ensuite le nouveau port pour cette connexion de données. À chaque fois que le client demande des données, une connexion de données séparée est établie. La plupart des clients FTP modernes essaient d'établir une connexion passive lorsqu'ils demandent des données au serveur.

Note

Le client détermine le type de connexion, ce n'est pas le cas du serveur. Ainsi, pour avoir un cluster FTP efficace, vous devez configurer les routeurs LVS afin qu'ils traitent les connexions actives et passives.
Le relation client/serveur du FTP peut potentiellement ouvrir un grand nombre de ports que l'Piranha Configuration Tool et IPVS ne connaissent pas.