2.3.3. Les volumes logiques en miroir

Un miroir gère des copies identiques de données sur différents périphériques. Lorsque des données sont écrites sur un périphérique, elles sont répliquées sur un deuxième périphérique, créant ainsi un miroir. Cela assure la protection des échecs de périphériques. Lorsqu'une section du miroir échoue, le volume logique devient un volume linéaire et reste accessible.
LVM supporte les volumes en miroir. Lorsque vous créez un volume logique en miroir, LVM s'assure que les données écrites sur un volume physique sous-jacent soient répliquées sur un volume physique séparé. Avec LVM, vous pouvez créer des volumes logiques en miroir avec plusieurs miroirs.
Un miroir LVM divise le périphérique qui est copié en zones qui ont généralement une taille de 512Mo. LVM maintient un petit fichier journal afin d'assurer le suivi des zones synchronisées avec le ou les mirois. Ce fichier journal peut être stocké en mémoire ou enregistré sur le disque afin d'être persistant entre les redémarrages.
Figure 2.6, « Mirrored Logical Volume » shows a mirrored logical volume with one mirror. In this configuration, the log is maintained on disk.
Mirrored Logical Volume

Figure 2.6. Mirrored Logical Volume

Note

Au moment de la sortie des notes de mise à jour de RHEL 5.3, les volumes logiques en miroir ne sont pas supportés dans un cluster.
For information on creating and modifying mirrors, see Section 4.4.1.3, « Création de volumes en miroir ».