Annexe C. Les balises des objets LVM

Une balise LVM est une chaîne de caractères qui peut être utilisée pour grouper des objets LVM2 de même type. Les balises peuvent être attachées aux objets tels que les volumes physiques, les groupes de volumes, les volumes logiques. Les balises peuvent être attachées à des hôtes dans une configuration en clusters. Les instantanés ne peuvent pas être étiquetés.
Les balises peuvent être utilisées en lignes de commande à la place des arguments PV, VG ou LV. Les balises devraient être préfixées par @ pour éviter toute ambiguïté. Chaque balise est étendue à travers son remplacement par tout objet possédant la balise concernée, du type attendu par sa position sur la ligne de commande.
Les balises LVM sont des chaînes de caractères utilisant [A-Za-z0-9_+.-] et allant jusqu'à 128 caractères. Elles ne peuvent pas commencer par un trait d'union.
Seuls les objets d'un groupe de volumes peuvent être étiquetés. Les volumes physiques perdent leurs balises s'ils sont supprimés d'un groupe de volumes ; en effet, les balises sont stockées comme faisant partie des métadonnées du groupe de volumes et elles sont retirées lorsqu'un volume physique est supprimé. Les instantanés ne peuvent pas être étiquetés.
Les commandes suivantes listent tous les volumes logiques avec le balise database.
lvs @database

C.1. Ajout et suppression des balises d'objets

Pour ajouter ou supprimer des balises sur les volumes physiques, utilisez l'option --addtag ou --deltag de la commande pvchange.
Pour ajouter ou supprimer des balises sur les groupes de volumes, utilisez l'option --addtag ou --deltag des commandes vgchange ou vgcreate.
Pour ajouter ou supprimer des balises sur les volumes logiques, utilisez l'option --addtag ou --deltag des commandes lvchange ou lvcreate.