Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

26.2. Démarrage en mode de secours

Rescue mode provides the ability to boot a small Red Hat Enterprise Linux environment entirely from CD-ROM, or some other boot method, instead of the system's hard drive.
As the name implies, rescue mode is provided to rescue you from something. During normal operation, your Red Hat Enterprise Linux system uses files located on your system's hard drive to do everything — run programs, store your files, and more.
However, there may be times when you are unable to get Red Hat Enterprise Linux running completely enough to access files on your system's hard drive. Using rescue mode, you can access the files stored on your system's hard drive, even if you cannot actually run Red Hat Enterprise Linux from that hard drive.
Pour démarrer en mode de secours, vous devez être en mesure de démarrer le système à l'aide d'une des méthodes suivantes[12] :
  • En démarrant le système à l'aide d'un CD-ROM de démarrage d'installation.
  • En démarrant le système à partir d'autres médias d'installation, tels que les périphériques flash USB.
  • En démarrant le système à partir du CD-ROM #1 de Red Hat Enterprise Linux.
Une fois que vous avez démarré à l'aide de l'une des méthodes décrites ci-dessus, ajoutez le mot-clé rescue en tant que paramètre du noyau. Par exemple, pour un système x86, entrez la commande suivante à l'invite de démarrage de l'installation :
linux rescue
Le système vous demande de répondre à quelques questions élémentaires telles que la langue que vous souhaitez utiliser. Il vous demande également de sélectionner l'endroit où se trouve une image de secours valide. Choisissez parmi les options suivantes : CD-ROM local , Disque dur, Image NFS, FTP ou HTTP. L'emplacement retenu doit contenir une arborescence d'installation valide ; celle-ci doit de plus, correspondre à la même version de Red Hat Enterprise Linux que le CD-ROM Red Hat Enterprise Linux à partir duquel vous avez démarré. Si vous avez utilisé un CD-ROM ou un autre support de démarrage pour lancer le mode de secours, l'arborescence d'installation doit appartenir au même arbre que celui à partir duquel le support a été créé. Pour plus d'informations sur la configuration d'une arborescence d'installation sur un disque dur, serveur NFS, FTP ou HTTP, reportez-vous au sections précédentes de ce guide.
Si vous sélectionnez une image de secours qui ne nécessite pas de connexion réseau, le système vous demandera de préciser si vous souhaitez ou non, établir une connexion réseau. Cette dernière est utile si vous devez sauvegarder des fichiers sur un ordinateur différent ou si vous devez installer certains paquetages RPM à partir d'un emplacement réseau partagé, par exemple.
Le message suivant est affiché :
The rescue environment will now attempt to find your Linux installation and mount it under the directory /mnt/sysimage. You can then make any changes required to your system. If you want to proceed with this step choose 'Continue'. You can also choose to mount your file systems read-only instead of read-write by choosing 'Read-only'. If for some reason this process fails you can choose 'Skip' and this step will be skipped and you will go directly to a command shell.
Si vous sélectionnez Continuer, il essaiera de monter votre système de fichiers sous le répertoire /mnt/sysimage/. S'il ne parvient pas à monter une partition, il vous en informera. Si vous sélectionnez Lecture-seule, il essaiera de monter votre système de fichiers sous le répertoire /mnt/sysimage/, mais en mode lecture seule. Si vous sélectionnez Ignorer, votre système de fichiers ne sera pas monté. Choisissez Ignorer si vous craignez que votre système de fichiers ne soit corrompu.
Une fois le système en mode de secours, l'invite suivante apparaît sur les consoles virtuelles (ou CV) 1 et 2 (utilisez la combinaison de touches Ctrl-Alt-F1 pour accéder à la CV 1 et Ctrl-Alt-F2 pour accéder à la CV 2) :
sh-3.00b#
Si vous avez sélectionné Continuer pour monter vos partitions de façon automatique et que vos partitions ont effectivement été montées, vous vous trouverez dans le mode mono-utilisateur.
Même si votre système de fichiers est monté, la partition root par défaut, sous le mode de secours, est une partition root temporaire, et non pas la partition root du système de fichiers utilisé durant un mode utilisateur normal (niveau d'exécution 3 ou 5). Si vous avez sélectionné de monter votre système de fichiers et si il est monté avec succès, vous pouvez changer la partition root de l'environnement du mode de secours à la partition root de votre système de fichiers en exécutant la commande suivante :
chroot /mnt/sysimage
Ceci est utile si vous devez exécuter des commandes comme rpm qui nécessite que votre partition root soit montée en tant que /. Pour quitter l'environnement chroot, tapez exit pour revenir à l'invite.
Si vous avez sélectionné Ignorer, vous pouvez toujours essayer de monter une partition ou un volume logique LVM2 manuellement dans un mode de secours, en créant un répertoire comme /foo et en tapant la commande suivante :
mount -t ext3 /dev/mapper/VolGroup00-LogVol02 /foo
Dans la commande précédente, /foo est un répertoire que vous avez créé et /dev/mapper/VolGroup00-LogVol02 est le volume logique LVM2 que vous souhaitez monter. Si la partition est de type ext2, remplacez ext3 par ext2.
Si vous ne connaissez pas les noms de toutes les partitions physiques, affichez-les à l'aide de la commande ci-dessous :
fdisk -l
Si vous ne connaissez pas les noms de tous les volumes physiques LVM2, groupes de volume ou volumes logiques, affichez-les à l'aide de la commande suivante :
pvdisplay
vgdisplay
lvdisplay
Depuis l'invite, vous pouvez exécuter de nombreuses commandes utiles, comme :
  • ssh, scp et ping si le réseau est démarré
  • dump et restore pour effectuer ces tâches, si les utilisateurs disposent de lecteurs de bandes
  • parted et fdisk pour effectuer la gestion des partitons
  • rpm pour effectuer l'installation ou la mise à niveau de logiciels
  • joe pour éditer les fichiers de configuration

    Note

    Si vous essayez de démarrer d'autres éditeurs populaires tels que emacs, pico ou vi, l'éditeur joe démarre.

26.2.1. Réinstallation du chargeur de démarrage

Dans bien des cas, le chargeur de démarrage peut être supprimé, corrompu ou remplacé par d'autres systèmes d'exploitation.
Les étapes suivantes détaillent le processus permettant de réinstaller GRUB sur le secteur de partition principal.
  • Démarrez le système à l'aide d'un support de démarrage d'installation.
  • Saisissez linux rescue à l'invite boot de l'installation pour entrer dans l'environnement de secours.
  • Saisissez chroot /mnt/sysimage pour monter la partition root.
  • Saisissez /sbin/grub-install /dev/hda pour réinstaller le chargeur de démarrage GRUB, où /dev/hda est la partition racine.
  • Vérifiez le fichier /boot/grub/grub.conf car des entrées additionnelles peuvent être nécessaires à GRUB qu'il puisse contrôler les systèmes d'exploitation supplémentaires.
  • Redémarrez le système.


[12] Pour de plus amples informations, reportez-vous aux sections précédentes de ce guide.