Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

Chapitre 23. Mise à niveau du système actuel

Ce chapitre explique les différentes méthodes disponibles pour mettre à niveau votre système Red Hat Enterprise Linux.

23.1. Choix entre mise à niveau et réinstallation

Bien que les mises à niveau soient prises en charge à partir de Red Hat Enterprise Linux 4, Mise à jour 4, vous obtiendrez un résultat certainement plus homogène en sauvegardant vos données et en installant cette version de Red Hat Enterprise Linux 5.0 sur votre installation précédente de Red Hat Enterprise Linux.
Avant de procéder à une mise à niveau à partir de Red Hat Enterprise Linux 4, vous devriez mettre votre système à jour en utilisant RHN.
This recommended reinstallation method helps to ensure the best system stability possible.
For more information about re-installing your Red Hat Enterprise Linux system, refer to the Whitepapers available online at http://www.redhat.com/rhel/resource_center/.
Si vous utilisez Red Hat Enterprise Linux 4, Mise à jour 4, vous pouvez effectuer une mise à niveau traditionnelle basée sur le programme d'installation.
Toutefois, avant de choisir de mettre à niveau votre système, vous devriez considérer les éléments suivants :
  • Les fichiers de configuration de paquetages individuels peuvent fonctionner comme ne pas fonctionner après une mise à niveau à cause des modifications dans différents formats ou structures de fichiers de configuration.
  • If you have one of Red Hat's layered products (such as the Cluster Suite) installed, it may need to be manually upgraded after the Red Hat Enterprise Linux upgrade has been completed.
  • Les applications tiers ou ISV peuvent ne pas fonctionner correctement après la mise à niveau.
La mise à niveau du système permet d'installer des versions mises à jours des paquetages actuellement installés sur votre ordinateur.
Le processus de mise à niveau préserve les fichiers de configuration existants en les renommant avec une extension .rpmsave (par exemple, sendmail.cf.rpmsave). Ce processus crée également un journal des opérations effectuées dans /root/upgrade.log.

Avertissement

Il est possible que les formats des fichiers de configuration changent parallèlement à l'évolution des logiciels. Il est très important de comparer soigneusement les fichiers de configuration d'origine aux nouveaux fichiers, avant d'intégrer les modifications.

Note

Il est vivement recommandé de toujours effectuer une copie de sauvegarde de toutes les données présentes sur vos systèmes. Par exemple, si vous effectuez une mise à niveau ou créez un système à double démarrage, vous devriez sauvegarder toute donnée que vous souhaitez conserver sur votre ou vos disque(s) dur(s). On n'est jamais à l'abri d'une erreur pouvant entraîner la perte de toutes les données.
Certains paquetages mis à niveau peuvent nécessiter l'installation d'autres paquetages pour pouvoir fonctionner correctement. Si vous décidez de personnaliser vos paquetages en les mettant à niveau, vous serez peut-être invité à résoudre des problèmes de dépendances. Dans le cas contraire, la procédure de mise à niveau se charge de ces dépendances, mais il sera peut être nécessaire d'installer des dépendances supplémentaires ne se trouvant pas sur le système actuel.
Selon la manière dont vous avez partitionné votre système, il se peut que le programme de mise à niveau vous demande d'ajouter un fichier swap supplémentaire. Si le programme de mise à niveau ne détecte pas un fichier swap d'une taille deux fois supérieure à votre mémoire vive, il vous demandera si vous souhaitez ajouter un nouveau fichier swap. Si votre système n'a pas beaucoup de RAM (moins de 256 Mo), nous vous conseillons d'ajouter ce fichier swap.