Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

Chapitre 16. Étapes pour démarrer

16.1. Pré-installation

Le processus d'installation assume que vous possédez un certain degré de familiarité avec les plateformes IBM eServer System z. Pour davantage d'informations sur ces plateformes, consultez les livres rouges (Redbooks) d'IBM disponibles en ligne à l'adresse suivante :
http://www.redbooks.ibm.com/
Ce manuel assume que vous êtes familier avec les livres rouges (Redbooks) associés et que vous pouvez configurer des partitions logiques (LPAR) et des machines virtuelles (VM) sur un système IBM eServer System z.

Note

Pour consulter les ressources IBM les plus récentes, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.ibm.com/eserver/zseries/.
Avant d'installer Red Hat Enterprise Linux, vous devez effectuer les étapes suivantes :
  1. Allouez suffisamment d'espace de stockage disque en utilisant les périphériques DASD[8] ou SCSI[9] afin de fournir un espace disque adéquat (par exemple, 2 Go suffisent pour des installations de type serveur, alors qu'un minimum de 5 Go est nécessaire pour l'installation de tous les paquetages).
  2. Assurez-vous de disposer d'un minimum de 512 Mo de RAM (il est néanmoins fortement recommandé d'avoir 1 Go) pour la machine virtuelle Linux.
  3. Déterminez si vous avez besoin d'espace swap et le cas échéant, de quelle taille. Alors qu'il est possible (et recommandé) d'assigner à la machine virtuelle (z/VM) une quantité suffisante de mémoire et de lui donner toutes les tâches de swap, il peut se présenter des situations dans lesquelles la quantité de RAM nécessaire est imprévisible. De telles situations devraient être examinées au cas par cas.
  4. Décidez sous quel environnement le système d'exploitation démarrera (sur un LPAR ou comme un système d'exploitation hôte sur une ou plusieurs machines virtuelles).
  5. Finalement, il est important de passer en revue les sections allant de 3.3 à 3.8 et les chapitres 5 et 6 du Livre rouge (IBM Linux for System z Redbook) car ils expliquent d'une part les différentes configurations et différents scénarios d'installation disponibles sur la plate-forme zSeries et d'autre part, la manière d'établir une partition LPAR de départ ou une machine virtuelle (z/VM) Linux.


[8] Les périphériques DASD (Direct Access Storage Devices) sont des disques durs permettant un maximum de trois (3) partitions par périphérique DASD. Par exemple, le périphérique dasda possède les partitions dasda[123].
[9] En utilisant le pilote zFCP over-fiber et un commutateur dédié, les LUN SCSI peuvent être présentés à l'hôte comme si ils étaient des pilotes SCSI attachés localement.