Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

3.2. Monter un système de fichiers

Before you can mount a GFS2 file system, the file system must exist (refer to Section 3.1, « Créer un système de fichier »), the volume where the file system exists must be activated, and the supporting clustering and locking systems must be started (refer to Configuring and Managing a Red Hat Cluster). After those requirements have been met, you can mount the GFS2 file system as you would any Linux file system.
Pour manipuler les ACL de fichiers, vous devez monter le système de fichiers à l'aide de l'option de montage -o acl Si un système de fichiers est monté sans l'option de montage -o acl les utilisateurs sont autorisés à voir les ACL (avec getfacl), mais ne sont pas autorisés à les configurer (avec setfacl).

Utilisation

Mounting Without ACL Manipulation
mount BlockDevice MountPoint
Mounting With ACL Manipulation
mount -o acl BlockDevice MountPoint
-o acl
option spécifique-GFS2 autorisant la manipulation de fichiers ACL.
BlockDevice
Précise le périphérique en mode bloc où le système de fichiers GFS2 se situe.
MountPoint
Précise le répertoire où le système de fichiers GFS2 devrait être monté.

Exemple

Dans cet exemple, le système de fichiers GFS2 de /dev/vg01/lvol0 est monté sur le répertoire /mygfs2.
mount /dev/vg01/lvol0 /mygfs2

Utilisation totale

mount BlockDevice MountPoint -o option
The -o option argument consists of GFS2-specific options (refer to Tableau 3.2, « Options de montage spécifiques-GFS2 ») or acceptable standard Linux mount -o options, or a combination of both. Multiple option parameters are separated by a comma and no spaces.

Note

La commande mount est une commande du système Linux. En plus d'utiliser les options spécifiques-GFS2 décrites dans cette section, vous pouvez utiliser d'autres options standards, mount (comme par exemple, -r). Pour davantage d'informations sur les options de commandes Linuxmount, se référer à la page man mount.
Tableau 3.2, « Options de montage spécifiques-GFS2 » describes the available GFS2-specific -o option values that can be passed to GFS2 at mount time.

Tableau 3.2. Options de montage spécifiques-GFS2

Option Description
acl Permet la manipulation des ACL (Access Control List) de fichiers. Si un système de fichiers est monté sans l'option de montage acl les utilisateurs sont autorisés à voir les ACL (avec getfacl), mais ne sont pas autorisés à les modifier (avec setfacl).
data=[ordered|writeback] Lorsque data=ordered est déterminé, les données d'utilisateur modifiées par une transaction sont vidées dans le disque avant que la transaction ne soit impartie au disque. Cela devrait éviter que l'utilisateur ne voie les blocs initiaux dans un fichier après un crash. Lorsque le mode data=writeback est déterminé, les données sont inscrites sur le disque à tout moment après qu'il ait été pollué. Cela n'offre pas la même garantie d'homogénéité qu'en mode ordered, mais cela devrait aller un peu plus vite pour certaines tâches. La valeur défaut est le mode ordered.
ignore_local_fs
Attention: cette option ne devrait pas être utilisée quand les systèmes de fichiers GFS2 sont partagés.
Force GFS2 à traiter le système de fichiers comme un système multiutilisateur. Par défaut, l'utilisation de lock_nolock active automatiquement les marqueurs localcaching et localflocks.
localcaching
Attention: cette option ne devrait pas être utilisée quand les systèmes de fichiers GFS2 sont partagés.
Indique à GFS2 qu'il opère sur un système de fichiers local. GFS2 peut alors activer des capacités d'optimisation sélectionnées non disponibles en mode groupé. Le marqueur localcaching est activé automatiquement par lock_nolock.
localflocks
Attention: cette option ne devrait pas être utilisée quand les systèmes de fichiers GFS2 sont partagés.
Indique au GFS2 de laisser la couche VFS (Virtual File Sytem) effectuer 'flock et fcntl.' Le marqueur localflocks est automatiquement activé par lock_nolock.
lockproto=LockModuleName Permet à l'utilisateur de préciser quel protocole de verrouillage utiliser dans le système de fichiers. Si LockModuleName n'est pas précisé, le nom du protocole de verrouillage est lu par le superbloc du système de fichiers.
locktable=LockTableName Permet à l'utilisateur de spécifier quelle table de verrouillage utiliser dans le système de fichiers.
quota=[off/account/on] Active/désactive les quota pour un système de fichiers donné. Indiquer que les quotas soient dans account amène les statistiques d'utilisation par UID/GID à être correctement maintenus dans le système de fichiers, les valeurs limites ou d'avertissement sont ignorées. La valeur par défaut est off.
upgrade Mettre à niveau le format on-disk du système de fichiers de façon à ce qu'il puisse être utilisé dans des versions plus récentes de GFS2.