1.2.3. Améliorations de performance GFS2

Il y a plusieurs caractéristiques des systèmes de fichiers GFS2 qui ne se traduisent pas par une différence d'interface utilisateur par rapport aux systèmes de fichiers GFS, mais qui améliorent la performance du système de fichier.
Un système de fichiers GFS2 offre une performance du système de fichiers améliorée dans les cas suivants:
  • Meilleure performance pour les utilisations intenses au sein d'un répertoire unique.
  • Opérations E/S synchronisées plus rapides
  • Lectures cache plus rapides (pas de surcharge de système imputable au verrouillage)
  • Direct E/S plus rapides pour les fichiers préalloués (dans la mesure où la taille des E/S est suffisamment importante, soient des blocs de 4M)
  • Opérations E/S plus rapides en général
  • L'exécution de la commande df est bien plus rapide, à cause de la plus grande rapidité d'exécution des appels statfs.
  • Le mode atime a été amélioré en vue de réduire le nombre d'opérations E/S générées par atime comparé à GFS.
Le système de fichiers GFS2 procure un support plus large et plus standardisé pour les aspects suivants.
  • GFS2 fait partie du noyau en amont (intégré dans 2.6.19).
  • GFS2 supporte les caractéristiques suivantes:
    • les attributs SELinux élargis.
    • la configuration des attributs lsattr() et chattr() par les appels standard () ioctl
    • horodatage en nanosecondes
Un système de fichiers GFS2 offre les améliorations suivantes au niveau de l'efficacité interne d'un système de fichier.
  • GFS2 utilise moins de mémoire de noyau
  • GFS2 ne requiert pas de numéros de génération de métadonnées.
    L'allocation de métadonnées GFS2 ne requiert pas de lectures. Les copies des blocs de métadonnées dans des journaux multiples sont gérés par des blocs d'annulation (revoking blocks) du journal avant verrouillage.
  • GFS2 comprend un gestionnaire log qui n'est pas familiarisé avec les changements de quota ou les inodes non reliées.
  • Les commandes gfs2_grow et gfs2_jadd utilisent le verrouillage pour éviter que plusieurs entités soient actionnées même temps.
  • Le code ACL a été simplifié pour les appels comme creat() et mkdir().
  • Les inodes non liés, les changements de quota et les changements statfs sont récupérés sans avoir besoin de remonter le journal.