7.3. Problèmes connus

CLI

1031173 - jboss-cli.bat does not work when EAP installed into directory with spaces

L'outil jboss-cli ne pourra pas être lancé sur le système d'exploitation Microsoft Windows Server si JBoss EAP est installé dans un répertoire comprenant des espaces ou autres caractères spéciaux tels que des parenthèses sur son chemin. Le message d'erreur suivant apparaîtra si JBoss EAP est installé dans le répertoire C:\JBoss EAP\jboss-eap-6.2:
Error: Could not find or load main class EAP\jboss-eap-6.2\bin\jboss-cli-logging.properties

Ceci peut être contourné en éditant le fichier jboss-cli.bat et en éditant la ligne 62 de jboss-cli.bat pour déplacer le premier caractère " du début de JAVA_OPTS après le nom d'attribution, comme suit.
set JAVA_OPTS="%JAVA_OPTS% -Djboss.modules.system.pkgs=com.sun.java.swing -Dlogging.configuration=file:%JBOSS_HOME%\bin\jboss-cli-logging.properties"

Pour résoudre cette erreur, il faut éviter d'installer JBoss EAP 6 dans un répertoire contenant des espaces ou des parenthèses dans son nom de fichier.

Ce problème sera corrigé dans une prochaine version.
1019232 - jboss-cli.sh throws NullPointerException when using tab complete on data-source node

L'outil jboss-cli va lever une exception et se fermer lorsque l'utilisateur tentera d'utiliser la fonctionnalité d'onglet d'achèvement dans certaines circonstances. On a constaté le cas lorsqu'on utilisait l'opération built-in data-source comme suit : data-source --name=ExampleDS a et en appuyant sur la touche TAB. C'est en raison d'un problème d'insuffisance dans la gestion des exceptions dans l'analyseur de commande pour ces situations et cela sera corrigé dans la prochaine version.
988283 - CLI GUI - write attribute dialog for string value should enclose value in generated command to double quotes

Essayer de définir une valeur à l'aide de l'outil de jboss-cli qui contient une propriété permettra uniquement de sauvegarder le caractère $ dans la valeur à la place de la propriété, à moins que la valeur entière soit contenue entre des doubles caractères de citation. Cela s'explique parce que l'analyseur de ligne de commande CLI n'analyse pas correctement les expression comme ${X} compris comme $ sauf si l'expression est contenue entre des caractères doubles de citation.

La solution temporaire est de veiller à ce que les expressions soient contenues dans des caractères de citation doubles, comme par ex :
[standalone@localhost:9999 subsystem=webservices] :write-attribute(name=wsdl-host, value="${jboss.bind.address:127.0.0.1}")

Veillez à ce que les commandes générées par jboss-cli en mode GUI n'incluent pas automatiquement les marques de citation.

Clustering

900378 - CDI beans with SET replication trigger are not replicating

En raison d'un bogue présent dans le composant Weld, la méthode setAttribute n'est pas invoquée correctement. De ce fait, les beans CDI avec le déclencheur de réplicationSET ne peuvent pas être répliqués. La solution consiste à utiliser le déclencheur SET_AND_NON_PRIMITIVE_GET pour ces beans. Cela sera corrigé dans une version ultérieure.
900483 - Stale session data received when using DIST SYNC on node shutdown

Pendant les test, certains cas indiquaient que certaines données de session mortes continuaient d'être reçues quand un noeud se fermait et que le mode cache DIST SYNC ou DIST ASYNC était utilisé. Ce problème est toujours sous investigation.

Documentation

1026813 - Describe implementation details of behaviour of servlet startup init method with exception

Le comportement du serveur quand les exceptions sont levées par des servlets dans leur méthode init() ou par ServletContextListener.contextInitialized n'est pas défini par la spécification du Servlet et le Guide du développeur JBoss EAP ne fournit pas d'explication sur la façon dont JBoss EAP 6 se comporte dans cette situation.

Le comportement de JBoss EAP 6 dans ces situations peut être résumé ainsi :
  • Si une exception est lancée par la methode de servlet init(). l'application sera toujours déployée mais le servlet ne sera plus disponible.
  • Si une exception est lancée par ServletContextListener.contextInitialized alors, le déploiement échouera.

Dans une version future du Guide du développeur de JBoss EAP, vous obtiendrez plus d'informations.
1021607 - RBAC: Explain the two kinds of non-addressability that we have

Certaines ressources sont non adressable au server-group et hébergent des rôles étendues afin de fournir une vue simplifiée du modèle de gestion et améliorer l'utilisation. C'est différent des ressources non adressables pour protéger des données sensibles.

Pour les rôles limités aux server-group, cela signifie que les ressources dans les parties « profil », « groupe de liaison de socket », « deployment », « substitution de déploiement », « groupe de serveurs », « serveur config » et « serveur » du modèle de gestion ne seront pas visibles si elles ne sont pas liées aux groupes-serveur spécifiés pour le rôle.

Pour les rôles à portée d'hôte, cela signifie que les ressources dans la portion '/host= *' du modèle de gestion ne seront pas visibles si elles ne sont pas liées à des groupes de serveur spécifiés pour le rôle.

Cependant, dans certains cas, cette vue simplifiée peut cacher des informations qui, quand la vue simplifiée, sont hors de portée de ce que l'utilisateur est entrain de faire, l'utilisateur peut être guidé quant à un plan d'action à son insu. Vous en trouverez un exemple ici http://bugzilla.redhat.com/show_bug.cgi?id=1015524.

Dans une prochaine version, certaines de ces ressources non adressables pourraient être modifiées pour être adressables mais non lisibles. Cela n'affectera pas la sécurité du serveur parce qu'elles n'étaient pas 'non adressables' pour des raisons de sécurité. Red Hat recommande que vous ne comptez pas sur la 'non-adressabilité' des ressources pour cacher des informations à moins que la 'non-adressabilité' soit définie dans le cadre d'une contrainte de sensibilité.

Gestion de domaine

1015524 - RBAC: unable to deploy the same deployment which was already deployed by user from different server-group scope

Lorsque les contrôles d'accès basés sur des rôles sont activés, les utilisateurs de gestion avec des rôles de portée server-group peuvent voir leurs nouveaux déploiements échouer accompagnés du message suivant :
"JBAS014807: Management resource '[(\"deployment\" => \"example.war\")]' not found"

Cela se produit car il existe déjà un déploiement du même nom dans le domaine. C'est un comportement correct. Cependant, comme les utilisateurs de gestion s'étendent à un groupe de serveurs, ils seront incapables de voir si un tel déploiement existe déjà dans un autre groupe de serveurs. Il est donc difficile d'éviter cette erreur déroutante.

Pour contourner cette limitation, Red Hat recommande que des rôles non-coped soient assignés aux utilisateurs chargés d'ajouter des déploiements à un domaine, ou qu'une liste de noms de déploiement soit maintenue pour que les utilisateurs de gestion en soient conscients.
1034700 - whoami operation doesn't work with security manager enabled

L'opération :whoami n'exécute pas correctement lorsque JBoss EAP 6 fonctionne avec le Gestionnaire de sécurité Java activé. Essayer d'exécuter cette opération dans cette situation résulte en une exception de type IllegalArgumentException.
1035231 - RBAC: access control doesn't work with security manager

Lorsque JBoss EAP 6 est exécuté avec le Gestionnaire de sécurité Java activé, le système Role-Based Access-Control est effectivement désactivé car dans cette situation, tous les utilisateurs authentifiés sont traités comme les Superutilisateurs. La seule façon d'utiliser Role-Based Access-Control actuellement est sans le Gestionnaire de sécurité Java activé.
1035232 - EAP Domain mode is not working properly with Security manager

Les serveurs d'un domaine géré ne pourront pas être lancés correctement s'ils sont configurés pour utiliser un Gestionnaire de sécurité Java sans spécifier le nom de classe du gestionnaire de sécurité. Cela se fait couramment lorsque vous utilisez le Gestionnaire de sécurité par défaut en spécifiant -Djava.security.manager, soit en domain.conf ou comme en paramètre de ligne de commande.

Dans cette situation, les serveurs ne pourront pas être lancés et seront accompagnés du message suivant :
                    Error occurred during initialization of VM java.lang.InternalError: Could not create SecurityManager: true

Cela se produit car la propriété système sans valeur est passée par les Contrôleurs hôte sur leurs serveurs gérés, avec la valeur true. Cela signifie que les serveurs vont tenter d'utiliser un gestionnaire de sécurité Java ayant pour nom de classe de true. Pour éviter ce problème, définissez explicitement nom de classe du Gestionnaire de sécurité par défaut dans la configuration comme suit :
                    -Djava.security.manager=java.lang.SecurityManager
1021607 - RBAC: Explain the two kinds of non-addressability that we have

Certaines ressources sont non adressable au server-group et hébergent des rôles étendues afin de fournir une vue simplifiée du modèle de gestion et améliorer l'utilisation. C'est différent des ressources non adressables pour protéger des données sensibles.

Pour les rôles limités aux server-group, cela signifie que les ressources dans les parties profil, groupe de liaison de socket, deployment, substitution de déploiement, groupe de serveurs, serveur config et serveur du modèle de gestion ne seront pas visibles si elles ne sont pas liées aux groupes-serveur spécifiés pour le rôle.

Pour les rôles à portée d'hôte, cela signifie que les ressources dans la portion /host=* du modèle de gestion ne seront pas visibles si elles ne sont pas liées à des groupes de serveur spécifiés pour le rôle.

Cependant, dans certains cas, cette vue simplifiée peut cacher des informations quand la vue simplifiée est hors de portée de ce que l'utilisateur est entrain de faire, et que l'utilisateur peut être guidé à un plan d'action à son insu. Vous en trouverez un exemple ici 1015524.

Dans une prochaine version, certaines de ces ressources non adressables pourraient être modifiées pour être adressables mais non lisibles. Cela n'affectera pas la sécurité du serveur parce qu'elles n'étaient pas 'non adressables' pour des raisons de sécurité. Red Hat recommande que vous ne comptez pas sur la 'non-adressabilité' des ressources pour cacher des informations à moins que la 'non-adressabilité' soit définie dans le cadre d'une contrainte de sensibilité.
1024109 - NPE in DelegatingServerInventory

Les Demandes de gestion envoyées à un Contrôleur hôte immédiatement après que le Contrôleur hôte soit lancé peuvent échouer avec une exception de type NullPointerException. C'est parce qu'il y a un laps de temps entre le moment où le contrôleur hôte est en mesure de recevoir les demandes et le démarrage complet du système de gestion du serveur. Cette période correspond habituellement à moins d'une seconde, mais toutes les demandes reçues pendant ce laps de temps échoueront.

Cela ne devrait pas avoir lieu dans un environnement automatisé, comme un script qui démarre le Contrôleur hôte et ensuite immédiatement tente d'appeler une opération de gestion sur un de ses serveurs.

Actuellement, Red Hat recommande la solution de contournement suivante pour les scripts ou pour n'importe quel autre automation qui tente d'effectuer des opérations de gestion immédiatement après le lancement d'un Contrôleur d'hôte :
  1. Inclure un léger retard (une ou deux secondes) pour prévoir suffisamment de temps pour que tous les systèmes d'un contrôleur hôte puissent démarrer.
  2. Inclure la logique de gestion des erreurs.
  3. Utiliser la logique d'interrogation pour tenir compte des résultats de changements de requêtes quand un serveur est lancé.

Ce problème sera corrigé dans une prochaine version.

EJB

1019372 - Cluster node selection process do not respect whether the nodes are able to handle the EJB request

Lorsqu'un cluster n'avait les mêmes EJB déployés sur chaque nœud, les appels de client EJB passaient parfois par des nœuds de cluster qui n'avaient pas d'EJB déployés. Cela se produisait parce que le client ejb-client n'avait pas confirmé qu'un nœud de destination pouvait gérer l'invocation avant d'envoyer la requête. ejb-client exécute maintenant cette confirmation et les appels sont maintenant routés vers les noeuds qui conviennent, comme prévu.
1017673 - ConcurrentModificationException in TimerService.getTimers()

Si un bean tente de créer une nouvelle minuterie en même temps qu'un autre thread appelle la méthode getTimers(), une exception ConcurrentModificationException est levée. Cela se produit car la méthode getTimers() n'appelle pas synchronized() sur les minuteries. Cela sera corrigé dans la prochaine version.

Hibernate

900321 - HHH-7287 Problem in caching proper natural-id-values when obtaining result by naturalIdQuery using NaturalIdLoadAccess

L'interface Hibernate NaturalIdLoadAccess a un comportement inconsistant lors du chargement d'entités du Cache Level Two (L2) (Niveau 2) suite à une mise à jour de leur valeurs natural-id à partir d'un scénario non-transactionnel.

Hibernate de prend pas en charge la mise en cache d'entités L2 actuellement avec les identificateurs naturels dans les scénarios pour lesquels il y a un mélange d'accès transactionnel et non-transactionnels à la base de données.

Installer

1032892 - Unable to use tab filling for path starting with a drive letter on windows.

Dans l'installateur de la console de JBoss EAP 6 sur Microsoft Windows Server, l'onglet de complétion des chemins de répertoire qui commencent par une lettre de lecteur ne fonctionne pas.

Lorsque vous entrez un chemin d'accès qui commence par une lettre de lecteur, comme par exemple C:\ et que vous appuyez sur la touche Tab, rien ne s'affiche. Dans ce cas, il est prévu que le contenu de ce répertoire doive s'afficher.

Ce problème sera corrigé dans une prochaine version.
977805 - Starting JBoss Administration Console from start menu is not working on Solaris

Les raccourcis du menu de démarrage de la Console d'administration de Solaris ne fonctionnent pas pour une instance de JBoss EAP 6 qui a été installée en utilisant le programme d'installation.

Au lieu d'ouvrir la Console d'administration dans un navigateur web, le message d'erreur suivant s'affiche :
Error showing url: HTTP Error: Method Not Allowed

Ce problème est causé par la commande xdg-open qui ne fonctionne pas comme prévu dans Solaris.

En guise de solution, pour utiliser les raccourcis du menu de démarrage, la Console d'administration peut être accessible directement dans un navigateur web. Si configuré avec les ports par défaut, les URL de la Console d'administration sont les suivants : mode autonome : http://localhost:8080/console mode de domaine : http://localhost:9990/console

JCA

1033008 - Generic JMS RA is not consistent with the EE spec - it does *not* ignore the parameters when session is created in the transaction context

Lorsqu'une session est créée dans le cadre d'une transaction et que les paramètres sont passés à l'adaptateur de ressources JMS standard, une exception de pointeur Null (NPE) se produit. Le problème se produit parce que le traitement des paramètres est tenté, lorsque la spécification Java EE affirme qu'ils ne doivent PAS ëtre traités. La cause principale du problème est à l'étude, mais d'ici là, une solution consiste à définir la session à traiter, conformément à l'exemple suivant. Avec cette solution de contournement, le NPE ne se produira pas.
connection.createSession(true, Session.SESSION_TRANSACTED);
1023193 - JMS generic RA shows 'lock owned during cleanup' warning during periodic crash recovery

Un problème mineur à récupération périodique a été identifié, avec les messages d'avertissement commençant par le texte suivant journalisés.
WARN  [org.jboss.resource.adapter.jms.JmsManagedConnection] (Periodic Recovery) Lock owned during cleanup: java.lang.Throwable: Lock owned during cleanup

La cause sous-jacente du problème est que l'adaptateur standard JMS gère improprement le deuxième appel de recouvrement périodique. Conformément à la spécification de l'objet Transaction Service, lorsque le gestionnaire de transactions est défini pour être exécuté sur le Service de Transaction de Java (JTS), les appels de recouvrement périodique sont renvoyés à deux reprises pour un même XID. Le problème est que l'adaptateur standard de JMS gère incorrectement le deuxième appel de recouvrement pour un même XID et que les avertissements ci-dessus sont journalisés. Notez que malgré les messages d'avertissement, le recouvrement s'effectue correctement.
991389 - Connection factory isn't activated in generic-jms-ra.rar resource adapter after server reload with jts transactions mode set.

Lorsqu'un serveur JBoss EAP est configuré avec un adaptateur de ressources déployé à l'aide de générique-jms-ra.rar, la fabrique de connexions est radiée lorsque le serveur est rechargé. La cause du problème est que l'adaptateur de ressources standard ne gère pas correctement le rechargement si le sous-système de transaction est configuré pour s'exécuter sur le système de Transactions JBoss (STC). La cause principale de ce problème est à l'étude.

Une solution consiste à ajouter un fichier XML de descripteur JCA à l'archive RAR avec les propriétés de connexion indiquées.

JSF

1029387 - WFLY-2493 EL cannot access public methods/fields of non-public classes

Quand vous essayez d'accéder la méthode publique ou un champ de classe non publique via EL, le message d'erreur suivant apparaît :
"java.lang.IllegalAccessException: Class javax.el.BeanELResolver can not access a member of class X with modifiers "private"

Pour contourner ce problème, définir SetAccessible(true) sur la méthode avant de l'appeler, supprimant ainsi la vérification d'accès Java.
1017242 - FacesMessages doesn't work properly in root context application

Il y a un problème connu avec le composant JSF expédié dans JBoss EAP 6.2. Il a été signalé que les FacesMessages ne sont pas redirigés fiablement lorsque vous exécutez une application en contexte root. Cette question sera abordée dans une prochaine version du produit.

Autre

901231 - Usage of finalize() needs extra guards on IBM JDK

JBoss Enterprise Application Platform 6 peut rencontrer des échecs intermittents lors de l'exécution sur IBM JDK 6 et 7. C'est parce que le garbage collector IBM est beaucoup plus agressif que celui des autres machines virtuelles Java. Cela peut parfois se traduire par la récupération de la mémoire dans les situations imprévues et cela ne se manifestait pas lors d'essais sur d'autres machines virtuelles Java (JVM).

Tant que la solution n'a pas été trouvée, Red Hat recommande de ne pas utiliser OpenJDK ou Oracle JDK pour exécuter dans JBoss Enterprise Application Platform 6 ou dans Red Hat Enterprise Linux.

Scripts et commandes

956281 - Starting EAP 6.1 on windows with 32bit jvm can result in failure to start JVM

Sur les JVM 32 bits de Windows 8, le paramètre de configuration par défaut de «max perm gen space» empêche la JVM d'être créée, ce qui empêche à son tour le démarrage du serveur. Pour contourner ce problème, supprimer -XX:MaxPermSize=256m des paramètres de démarrage de la machine virtuelle Java. Cela permettra à la machine virtuelle Java de pouvoir être créée et au serveur de démarrer.

Sécurité

979369 - Different behaviours of HttpSession creation with programmatic login()

On a découvert que le comportement de création de session HttpSession diffère lorsqu'il est utilisé avec une connexion par programmation :
  • sans SSO : la session n'est pas créée lors de l'appel de méthode login() - c'est-à-dire que les demandes suivantes ne sont pas authentifiées;
  • avec SSO non-clusterisé : la session EST créée lors de l'appel de méthode login(), mais le premier appel ne définit pas l'état d'authentification à cet endroit - c'est-à-dire que les demandes ne sont pas authentifiées; que l'utilisateur n'est authentifié après le deuxième appel de méthode login() parce que la session est déjà présente;
  • avec SSO clusterisé : la session n'est pas créée lors de l'appel de méthode login() et les requêtes suivantes sont authentifiées.

La cause de cette différence de comportement est en cours d'investigation. Il n'existe pas de solution disponible pour l'instant.

Serveur

1036872 - Cannot configure a security policy file setting that disables policy files specifies in JRE's java.security file

Un problème a été identifié lors de l'utilisation d'un préfixe spécial = pour désactiver les fichiers de stratégie par défaut. La cause sous-jacente est que, lorsque le contrôleur hôte démarrait un serveur, il donnait null comme valeur de paramètre java.security.policy, conduisant à l'utilisation de fichiers de stratégie spécifiés dans le fichier java.security et menant parfois à des échecs d'autorisation empêchant le démarrage du serveur.

Il y a plusieurs solutions de contournement disponibles :

1) Modifier le fichier JVM’s java.security (se trouvant normalement à $JAVA_HOME/lib/security/java.security) et dé-commenter "policy.url". Par exemple

#policy.url.1=file:${java.home}/lib/security/java.policy #policy.url.2=file:${user.home}/.java.policy

Notez que cela va désactiver l'utilisation de ces fichiers de stratégie pour tous les utilisateurs de l'installation JVM. S'il s'agit d'un sujet de préoccupation, il est préférable de mettre en place une installation distincte pour chaque machine virtuelle Java à utilisation EAP et en modifier la configuration.

2) Supprimer le "=" du début de la java.security.policy; par ex.

-Djava.security.policy=$PWD/server.policy

Avec ces précautions, vous n'utiliserez que les paramètres de configuration du fichier de stratégies précisées.

Gestionnaire de transactions

1027126 - Server failed to start with standalone-xts.xml and jdbc object store running on mysql 5.5

Lorsque le gestionnaire de transactions est configuré pour exécuter des transactions XTS, qu'il utilise un magasin d'objets JDBC hébergé sur MySQL 5.5, et que le pilote est dans le répertoire deployments, le serveur ne parvient pas à démarrer. L'erreur qui en résulte comprend le texte New missing/unsatisfied dependencies. Cette erreur ne se produit pas lorsque d'autres plates-formes de bases de données sont utilisées. Cette question est à l'étude et devrait être résolue dans une prochaine version.
1017816 - Not possible to change UID generation from uuid to socket in EAP config

Lorsque la méthode de génération d'ID de processus est changée en process-id-socket-binding au lieu de process-id-uuid, un message d'erreur commençant par le texte suivant en résulte :
                        ERROR [org.jboss.as.controller.management-operation] (ServerService Thread Pool -- 44) JBAS014613: Operation ("add") failed - address: ([("subsystem" => "transactions")]) - failure description: "JBAS014746: process-id-uuid may not be null"

La cause de ce problème est que la manipulation du paramètre de configuration est incorrecte. Cela sera résolu dans une prochaine version. Aucune solution de contournement n'est possible, la méthode par défaut du processus de génération ID doit être utilisé.
1009981 - Periodic recovery on committed transactions

Lorsque le serveur est sous une charge excessive, le journal du serveur peut contenir des messages comme ceux ci-dessous, indiquant qu'une annulation de la transaction avait eu lieu.
WARN  [com.arjuna.ats.jta] (Periodic Recovery) ARJUNA016027: Local XARecoveryModule.xaRecovery got XA exception XAException.XAER_NOTA: javax.transaction.xa.XAException
at org.hornetq.core.client.impl.ClientSessionImpl.rollback(ClientSessionImpl.java:1699) [hornetq-core-client-2.3.12.Final-redhat-1.jar:2.3.12.Final-redhat-1]   
at org.hornetq.core.client.impl.DelegatingSession.rollback(DelegatingSession.java:494) [hornetq-core-client-2.3.12.Final-redhat-1.jar:2.3.12.Final-redhat-1]
at org.hornetq.jms.server.recovery.HornetQXAResourceWrapper.rollback(HornetQXAResourceWrapper.java:126) [hornetq-jms-server-2.3.12.Final-redhat-1.jar:2.3.12.Final-redhat-1]
at com.arjuna.ats.internal.jta.recovery.arjunacore.XARecoveryModule.handleOrphan(XARecoveryModule.java:755) [jbossjts-jacorb-4.17.15.Final-redhat-4.jar:4.17.15.Final-redhat-4]
at com.arjuna.ats.internal.jta.recovery.arjunacore.XARecoveryModule.xaRecoverySecondPass(XARecoveryModule.java:661) [jbossjts-jacorb-4.17.15.Final-redhat-4.jar:4.17.15.Final-redhat-4]
at com.arjuna.ats.internal.jta.recovery.arjunacore.XARecoveryModule.bottomUpRecovery(XARecoveryModule.java:431) [jbossjts-jacorb-4.17.15.Final-redhat-4.jar:4.17.15.Final-redhat-4]
at com.arjuna.ats.internal.jta.recovery.arjunacore.XARecoveryModule.periodicWorkSecondPass(XARecoveryModule.java:212) [jbossjts-jacorb-4.17.15.Final-redhat-4.jar:4.17.15.Final-redhat-4]
at com.arjuna.ats.internal.arjuna.recovery.PeriodicRecovery.doWorkInternal(PeriodicRecovery.java:789) [jbossjts-jacorb-4.17.15.Final-redhat-4.jar:4.17.15.Final-redhat-4]
at com.arjuna.ats.internal.arjuna.recovery.PeriodicRecovery.run(PeriodicRecovery.java:371) [jbossjts-jacorb-4.17.15.Final-redhat-4.jar:4.17.15.Final-redhat-4]

Sous forte charge, le temps de traitement pris par une transaction peut chevaucher la procédure de restauration périodique. Le processus de restauration périodique détecte la transaction en cours d'exécution et essaie de lancer une restauration, mais en réalité, la transaction se poursuit jusqu'à la fin. Au moment où la restauration périodique tente mais ne réussit pas le processus de restauration, l'échec de restauration est enregistré dans le journal de serveur. La cause sous-jacente de cette question sera abordée dans une prochaine version, mais en attendant, une solution de contournement est disponible.

Augmenter l'intervalle entre les deux phases de processus de récupération en affectant à la propriété com.arjuna.ats.jta.orphanSafetyInterval une valeur par défaut supérieure à 10 000 millisecondes. Une valeur de 40 000 millisecondes est recommandée. Veuillez noter que cela ne résout pas le problème mais cela diminue cette probabilité et empêche que le message d'avertissement ne s'affiche dans le journal.

Web

918130 - JBossWeb connectors start before application deployments are completed in EAP 6

On a découvert un problème de synchronisation avec les connecteurs JBossWeb au démarrage, dans lequel les connecteurs commencent et acceptent les requêtes avant que les applications ne soient pleinement déployées. Dans ces circonstances, les connexions client renvoient un message 404 via un équilibreur de charge ou directement à JBoss EAP. Ce problème concerne les versions de JBoss EAP 6.0.1 ou version supérieure. Aucune solution de contournement n'est disponible, mais la question est sous investigation.

La console web

995439 - JTS transactions are not correctly enabled

Lorsque JTS est activé dans la section Transactions de la Console de gestion web ("Profile → Container → Transactions"), il faut également définir l'attribut transactions à la valeur on dans le sub-système de JacORB. Le comportement prévu est que les transactions sont activées lorsque JTS est activé. La cause de ce problème est sous enquête. Jusqu'à ce que ce soit résolu, la solution consiste à s'assurer que l'attribut transactions soit aussi sur on. Notez que le sous-système de transactions est disponible uniquement sur profils full et full-ha.
1014048 - RBAC: Log in right after log out wont clear UI properly in domain mode

Dans certains cas, lorsque vous vous connectez par la console Web, la console est partiellement restituée avant de vous connecter en tant qu'autre utilisateur. Ceci conduit à un contenu « mixte » avec des parties de l'écran rendues comme si l'ancien utilisateur était connecté et des parties de l'écran avec le nouvel utilisateur connecté. Pour contourner ce problème, fermez la fenêtre du navigateur (pas uniquement l'onglet actif) et connectez-vous en tant que nouvel utilisateur.
1014219 - RBAC: Control element visibility for users with multiple scoped roles

Il a été signalé que, dans cette version de JBoss EAP 6, certains utilisateurs affectés à des rôles multiples verront dans la console des opérations auxquelles ils n'ont pas accès. Par exemple, un utilisateur avec les rôles host-master-administrator et host-slave-monitor ne devrait seulement pouvoir voir les éléments de commande (comme le bouton Add dans la page de configuration du serveur) dans le contexte d'esclave hôte. Ce bouton ne doit pas être visible lors de l'utilisation dans le contexte du maître d'hôte (mais il l'est).

Les opérations qui ne sont pas correctement visibles échoueront si tentées tandis que le contrôle d'accès correct est appliqué pendant l'exécution de l'opération. Il n'y a aucune violation de sécurité.

Il n'y a pas de solution connue pour l'instant, mais ce problème sera résolu dans une prochaine version.
1026823 - Provide a reliable way to clear "ROLE" headers set by "Run as" dialog

Dans cette version de JBoss EAP 6, on a signalé que lorsqu'un Superutilisateur agit pour le compte d'un autre utilisateur (avec le lien de Run As...), leur rôle n'est pas réinitialisé suite à l'action suivie.

La solution de contournement à ce problème consiste à fermer la fenêtre du navigateur (pas uniquement l'onglet actif) et d'accéder à nouveau à la Console Web. Cette question sera abordée dans une prochaine version du produit.
1017655 - Web services configuration validation errors

Dans cette version de JBoss EAP 6, les valeurs non valides WSDL Host, WSDL Port et WSDL Secure Port sous les Profiles > Web > Web Services ne sont pas rejetées par la Console web.

Certaines valeurs non valides provoquent un message d'erreur, tandis que d'autres sont ignorées sans montrer un message d'erreur. Aucune des valeurs non valides sont stockées dans la configuration.

Ce problème sera corrigé dans les prochaines notes de sortie du produit.
1016546 - RBAC: [Usability] Unclear error message when trying to configure Auditor role as Administrator

Lorsque l'utilisateur n'a pas l'autorisation d'exécuter une opération, le message d'erreur usage général est affiché: "". Ce message d'erreur est quelque peu confus, parce que l'utilisateur essaie d'exécuter une opération plutôt que d'accéder à une ressource.

Dans cette version de JBoss EAP 6, si un utilisateur tente d'exécuter une opération qu'il n'a pas l'autorisation d'exécuter, il recevra le message d'erreur suivant :
You don’t have the permissions to access this resource!

Cela peut être source de confusion pour les utilisateurs lorsqu'ils tentent d'effectuer une opération, et qu'ils ne parviennent pas à accéder à une ressource. Ce texte d'erreur sera clarifié dans une prochaine version du produit.
1029851 - management console - even after cancel the process to upload a deployment file, the content is added to data directory

Il existe un problème connu dans cette version de JBoss EAP 6 qui provoque le téléchargement de fichiers via l'écran de Gestion des déploiements, même si le téléchargement est annulé par l'utilisateur

L'annulation de l'opération se traduit par l'ajout du fichier téléchargé dans le répertoire de données, mais l'empêche d'être ajouté comme déploiement au fichier domain.xml. Cela signifie que le fichier ne peut être enlevé par des interfaces de gestion Web ou CLI.

Ce problème sera corrigé dans les prochaines notes de sortie du produit.
1027586 - RBAC: Web console is too coarse-grained with application resources

Dans cette version de JBoss EAP 6, lorsqu'une ressource est définie comme une ressource d'application, la console ne reflète pas forcément cette définition. C'est parce que la console regroupe souvent plusieurs ressources sous une seule vue. Les contrôles sont disponibles dans ces vues si toutes les ressources connexes sont accessibles en écriture. Si une quelconque de ces ressources est configurée comme une ressource d'application, alors, les contrôles connexes resteront désactivés

La solution de contournement consiste, si possible, à configurer tous les types de ressources associées à un sous-système en tant que ressources d'applications.

Services Web

900032 - JBossWS IPv6 issues

mod_cluster

980246 - mod_cluster-manager may break up aliases from a single VirtualHost, causing a messy page

Dans cette version de JBoss EAP, il a été signalé que lors du déploiement d'applications multiples, ayant chacune un serveur virtuel unique et un serveur virtuel avec plusieurs alias, le mod_cluster_manager peut afficher de manière incorrecte le même hôte virtuel plusieurs fois (une fois pour chaque alias).

Ce n'est pas le comportement attendu, qui consisterait à n'avoir tous les hôtes virtuels affichés qu'une seule fois sur la page Gestionnaire avec tous les alias. Cette question est à l'étude et sera résolue dans une version ultérieure de JBoss EAP.
901227 - node-timeout, worker-timeout, flush-wait and ttl mod_cluster attributes in web console

Il y a un problème connu dans la console de gestion JBoss EAP 6 basée web qui empêche les utilisateurs de voir ou de définir une valeur -1 pour les attributs mod_cluster suivants :
  • node-timeout
  • worker-timeout
  • flush-wait
  • ttl

Si -1 est déjà défini, la Console de gestion affiche par erreur la valeur de l'attribut à 0. Quand on tente de la fixer à -1, la Console de gestion indique un chiffre erroné Invalid numeric value.

La solution est de fixer l'attribut affecté à -1 par la Management CLI.

La cause de ce problème est encore sous investigation.
1030965 - Number of registered contexts negatively affects mod_cluster performance

Un problème de performance a été identifié sur le serveur HTTP Apache avec mod_cluster configuré comme un équilibreur de charge. Les opérations de mémoire partagée httpd de la table workers->nodes affecte négativement la performance de l'équilibreur de charge. De ce fait, le rendement de l'équilibrage de charge httpd diminue au fur et à mesure que le nombre de contextes enregistrés augmente.

La solution est de diminuer le nombre de contextes enregistrés.

Une solution est actuellement en cours qui consiste à modifier httpd pour utiliser la mémoire locale plutôt que de mémoire partagée. Un correctif est prévu dans une version ultérieure.
900047 - SystemMemoryUsageLoadMetric is not correct on Linux/Unix

Le SystemMemoryUsageLoadMetric ne montre pas d'informations utiles sur les systèmes d'exploitation Linux ou UNIX. Pour ces systèmes, HeapMemoryUsageLoadMetric fournit des informations plus utiles. La solution à ce problème consiste à modifier l'algorithme de SystemMemoryUsageLoadMetric pour soustraire la valeur de buffers/cache du numéro used (utilisé). La meilleure méthode pour y parvenir est sous investigation.

Apache Server (httpd) et Connecteurs

900620 - APR natives are not being loaded if UAC is in place (Windows Server 2008 R2)

Sur les serveurs Microsoft Windows, les bibliothèques APR (Apache Portable Runtime) ne pourront pas être chargées avec UAC (User Account Control) activé. Après avoir installé les bibliothèques, un utilisateur administrateur devra cliquer-droit sur le répertoire JBoss et définir « Full Control » sur « Allow » pour l'utilisateur de votre choix dans l'onglet Properties → Sécurity. Cela permettra de corriger les droits d'accès pour l'UAC.

Gestion des domaines, Services Web

987898 - Write to wsdl-url attribute for WS endpoint ends with 'Unknown attribute wsdl-url' instead of 'Attribute wsdl-url is not writable'

Cinq attributs des points de terminaison de Services Web SOAP déployés (nom, contexte, classe, type et wsdl-url) ne sont pas accessibles dans les outils de gestion. C'était parce qu'ils n'étaient pas exposés au modèle de gestion par le sous-système de Web Services. Cela sera corrigé dans une version ultérieure.

EJB, Nommage

923836 - remote:// protocol does not work over SSL with IBM JDK

Il s'agit d'un problème connu de cette version de JBoss Enterprise Application Platform 6. La recherche de nom à distance échoue de façon intermittente sur un JDK IBM accompagné de l'exception suivante :
org.jboss.remoting3.NotOpenException: Endpoint is not open.

Le problème semble se présenter quand le client utilise le JDK IBM. Quand le serveur est sur le JDK IBM ou que le client utilise un autre JDK, le problème ne se pose pas.

Le problème est sous investigation.

Support IPv6

900609 - Opened IPv4 sockets on Windows when server is bound to IPv6

Si JBoss EAP 6 démarre dans un serveur Microsoft Windows avec la pile IPv4 désactivée, les sockets IPv4 seront toujours ouvertes. Ce problème est toujours sous investigation.
900564 - Wrong format of IPv6 addresses in log entries

Les adresses IPv6 doivent être formattées entre des crochets verticales droites ([ and ]) autour, telles que http://[2620:52:0:105f::ffff:2]:9990. Les crochets n'apparaissent pas dans les fichiers de journalisation de JBoss EAP 6. Ce problème devra être résolu dans une version ultérieure.

JDR

917683 - JDR utility generates wrong archive entry name running on Windows

Un bogue concerne l'utilitaire JDR lorsqu'il est utilisé dans les environnements Microsoft Windows Server. Il a été signalé que l'utilitaire ajoutait le dernier caractère du répertoire $JBOSS_HOME vers le répertoire JBOSS_HOME créé à l'intérieur de l'archive.

Par exemple, pour un répertoire JBOSS_HOME origine nommé jboss-PAE-6.2 l'utilitaire JDR génère un répertoire d'archive appelé JBOSS_HOME2.

La cause de ce bogue est toujours à l'étude et aucune solution de contournement pour éviter qu'il n'existe.

RESTEasy

958896 - RESTEasy: Invalid Content-Type in response - Bad behavior when invalid accept header is specified in request header

Un problème a été découvert dans le sous-système de RESTEasy. Une mauvaise réponse HTTP 200 est envoyée en cas d'en-tête d'acceptation non valide dans une requête HTTP reçue.

Quand un en-tête d'acceptation est fourni, le réponse correcte doit être HTTP 500. La cause de ce problème est encore sous investigation.