13.3. Configuration de Logging dans le CLI

13.3.1. Configurer le Root Logger par le CLI

La configuration du Root Logger peut s'afficher ou être modifiée par le CLI.
Les tâches principales à effectuer pour configurer le Root Logger sont les suivantes :
  • Ajouter des Log Handler au Root Logger.
  • Afficher la configuration du Root Logger.
  • Modifier le niveau de journalisation.
  • Supprimer des Log Handler du Root Logger.

Important

Pour la configuration du Root Logger dans un profil de journalisation, la racine (root) du chemin de configuration est /subsystem=logging/logging-profile=NAME/ au lieu de /subsystem=logging/.
Ajouter un Log Handler au Root Logger
Utiliser l'opération root-logger-assign-handler avec la syntaxe suivante HANDLER dans le nom du gestionnaire de journalisation (Log Hangler) à ajouter.
 /subsystem=logging/root-logger=ROOT:root-logger-assign-handler(name="HANDLER") 
Le gestionnaire de journalisation doit avoir déjà été créé avant qu'il puisse être ajouté au Root Logger.

Exemple 13.1. Root Logger root-logger-assign-handler operation

[standalone@localhost:9999 /] /subsystem=logging/root-logger=ROOT:root-logger-assign-handler(name="AccountsNFSAsync")
{"outcome" => "success"}
[standalone@localhost:9999 /]
Afficher le contenu de la configuration du Root Logger
Utiliser l'opération read-resource avec la syntaxe suivante.
 /subsystem=logging/root-logger=ROOT:read-resource 

Exemple 13.2. Opération Root Logger «read-resource»

[standalone@localhost:9999 /] /subsystem=logging/root-logger=ROOT:read-resource                                  
{
   "outcome" => "success",
   "result" => {
      "filter" => {"match" => "names"},
      "handlers" => [
            "CONSOLE",
            "FILE"
      ],
      "level" => "INFO"
   }
}
Définir le niveau de journalisation du Root Logger
Utiliser l'opération write-attribute avec la syntaxe suivante avec LEVEL indiquant les niveaux de journalisation pris en charge.
 /subsystem=logging/root-logger=ROOT:write-attribute(name="level", value="LEVEL") 

Exemple 13.3. L'opération «write-attribute» du Root Logger pour définir le niveau de journalisation

[standalone@localhost:9999 /] /subsystem=logging/root-logger=ROOT:write-attribute(name="level", value="DEBUG")
{"outcome" => "success"}
[standalone@localhost:9999 /]
Supprimer un Log Handler du Root Logger
Utiliser root-logger-unassign-handler avec la syntaxe suivante, avec HANDLER comme nom du gestionnaire de journalisation à supprimer.
 /subsystem=logging/root-logger=ROOT:root-logger-unassign-handler(name="HANDLER") 

Exemple 13.4. Supprimer un Log Handler

[standalone@localhost:9999 /] /subsystem=logging/root-logger=ROOT:root-logger-unassign-handler(name="AccountsNFSAsync")
{"outcome" => "success"}
[standalone@localhost:9999 /]