2.3. Chemins d'accès aux systèmes de fichiers

2.3.1. Chemins d'accès aux systèmes de fichiers

JBoss Enterprise Application Platform 6 utilise des noms logiques pour les chemins de systèmes de fichiers. Les fichiers de configuration domain.xml, host.xml et standalone.xml incluent tous une section où les chemins d'accès peuvent être déclarés. D'autres sections de la configuration peuvent ensuite référencer ces chemins par leur nom logique, évitant la déclaration du chemin d'accès absolu pour chaque instance. Cela profite aux efforts de configuration et d'administration car cela permet à des configurations hôtes spécifiques de résoudre des noms logiques universels.
Par exemple, la configuration du sous-système de logging comprend une référence au chemin jboss.server.log.dir qui pointe vers le répertoire log du serveur.

Exemple 2.9. Exemple de chemin d'accès relatif du répertoire de logging

<file relative-to="jboss.server.log.dir" path="server.log"/>

JBoss Enterprise Application Platform 6 fournit un nombre de chemins d'accès standards automatiquement sans que l'utilisateur n'ait besoin de les configurer dans un fichier de configuration.

Tableau 2.2. Chemins d'accès standard

Valeur Description
jboss.home Le répertoire root de la distribution JBoss EAP 6.
user.home Le répertoire d'accueil de l'utilisateur.
user.dir Le répertoire de travail actuel de l'utilisateur
java.home Le répertoire d'installation de Java
jboss.server.base.dir Le répertoire root d'une instance de serveur individuel.
jboss.server.data.dir Le répertoire que le serveur va utiliser pour le stockage de fichier de données persistantes.
jboss.server.log.dir Le répertoire que le serveur va utiliser pour le stockage de fichier de journalisation.
jboss.server.tmp.dir Le répertoire que le serveur va utiliser pour le stockage de fichiers temporaires.
jboss.domain.servers.dir Le répertoire sous lequel le contrôleur hôte va créer la zone de travail des instances de serveurs individuelles, dans un domaine géré.
Les utilisateurs peuvent ajouter leurs propres chemins d'accès ou bien les remplacer tous sauf les cinq premiers en ajoutant l'élément path dans leur fichier de configuration. L'exemple suivant indique la nouvelle déclaration de chemin relatif qui se rapporte au répertoire root de l'instance du serveur individuel.

Exemple 2.10. Format d'un chemin relatif

<path name="examplename" path="example/path" relative-to="jboss.server.data.dir"/>

La structure de la déclaration du chemin utilise les attributs suivants.

Tableau 2.3. Attributs de chemin d'accès

Attribut Description
name Le nom du chemin d'accès.
path Le chemin d'accès du système de fichier. Considéré comme chemin absolu, à moins que l'attribut relative-to ne soit spécifié, dans lequel cas, la valeur sera traitée comme étant relative à ce chemin.
relative-to Un attribut optionnel qui indique le nom d'un autre nom anciennement nommé, ou bien qui correspond à un chemin standard défini par le système.
Un élément path (chemin) d'un fichier de configuration domain.xml ne requiert que le nom de l'attribut. Il n'a pas besoin d'inclure des informations sur le chemin du système de fichiers, comme le montre l'exemple suivant.

Exemple 2.11. Exemple de chemin de domaine

<path name="example"/>

Cette configuration déclare simplement qu'il existe un chemin exemple nommée exemple auquel les autres parties de la configuration du domain.xml peuvent faire référence. L'emplacement du système de fichiers courant déclaré par l'exemple est spécifique aux fichiers de configuration host.xml respectifs des instances de l'hôte qui se joignent aux groupes de domaine. Si cette approche est utilisée, il doit y avoir un élément de chemin dans l'host.xml de chaque machine, qui indique le chemin du système de fichier.

Exemple 2.12. Exemple de chemin d'hôte

<path name="example" path="path/to/example" />

Un élément path d'un fichier standalone.xml doit inclure la spécification du chemin d'accès du système de fichier.